Etude d’un EHPAD

Maître d’Ouvrage : NC
Architecte : Barbosa-Vivier-Architectes


Description de la mission CFD

• Etude du confort aéraulique
• Optimisation architecturale
• Etude solaire
• Assistance technique

Le mistral est un vent catabatique et un vent de couloir, de secteur nord-ouest à nord, très froid en hiver et souvent violent, qui concerne le nord du bassin de la Méditerranée occidentale. Il peut souffler à plus de 100 km/h en plaine, notamment dans la basse vallée du Rhône.

Si le mistral rafraîchit en été, il aggrave le froid en hiver. Son pouvoir réfrigérant en hiver est particulièrement agressif, il accentue sensiblement la sensation de froid, de l’ordre de 5°C à 10°C en moins par rapport à la température réelle de l’air (immobile).

Selon la parole populaire, le mistral « déshabille », car par les zones exposées, il pénètre jusqu’au corps, donnant l’illusion que toute protection vestimentaire est inutile.

Généralement sec et accompagné d’un temps très ensoleillé, son caractère dominant lui confère un rôle important dans l’originalité du climat provençal.

Phénomène de venturi :

Il s’agit d’un phénomène engendré par des bâtiments dessinant un angle convergent dans la direction du vent. La zone critique pour le confort se situe à l’étranglement qui représente une zone de survêtement très importante. L’air est comprimé sur les coté exposés au vent des bâtiments, afin de garder un débit d’air constant, la vitesse du vent augmente donc considérablement entre les obstacles. L’effet Venturi est d’autant plus fort que la hauteur des bâtiments augmente et que l’angle d’incidence du vent se rapproche de l’entonnoir.

Effet venturi urbain

Pour un axe Nord Sud,

On constate un effet de maille qui améliore nettement le confort aéraulique des espaces. Le bâtiment crée un masque aéraulique entrainant une trainé ou l’on observe une recirculation basse vitesse.
Dans cette zone, la turbulence du vent est forte mais elle n’est pas inconfortable pour les piétons à cause de la très faible vitesse de l’air à cet endroit. Dans le sillage d’un bâtiment se développe une large zone de protection par rapport au vent, idéale pour y développer des zones de détente confortables pour les piétons.

Pour un axe Est-Ouest,

La géométrie du bâtiment crée une la maille en sifflet. La maille adjacente à un couloir de liaison ou un effet venturi donne des vitesses de vent supérieures à un terrain dégagé. L’effet venturi identifié précédemment entraine des survitesses avec recirculation horizontale dans la zone Ouest rendant très inconfortable cette zone. L’environnement urbain à un impact négatif sur le confort aéraulique cet espace.
Il sera d’autant plus difficile à traiter par des protections au vent car l’espace est brassé par une recirculation horizontale créé par le bâtiment.

Gandemer 1975 - Effet de Maille - schéma
Etude de l'irradiation solaire - apports solaires
Gandemer 1975 - Maille en sifflet - schéma

Vers les autres projets

Close
Go top